Archives pour la catégorie POEMES

Rêves bleus

Quand votre corps sommeille

Moi le fantôme de vos rêves

Je mets votre âme en éveille

Pour vous abreuver à ma sève

 

Je viens à vous sans armure

Vêtu de mon aura cristallin

Sans l’ombre d’un murmure

Je ne suis pas félin mais câlin

 

Fantôme de vos tendres nuits

J’aime tant violer votre intimité

Un souffle votre corps s’alanguit

Et je glisse sans bruit à vos côtés

 

Enigmatique fantôme sans voix

Qui nous montre sans mot la voie

Qui guide nos pas selon son choix

Dans un monde caché qui se louvoie

 

Fantôme profitant de l’obscurité

Pour effleurer nos souvenirs sucrés

En ranimant l’éclat des espoirs ôtés

De souvenirs dormants du passé

 

Avec audace j’alimente vos ardeurs

Je bouscule vos appétits d’amour

Je suis heureux d’être l’aguicheur

Sans visage sans nom sans cœur

 

Condamner à errer dans l’éternité

Moi le fantôme de vos rêves bleus

Je veux vous aimer avec avidité

Quand votre corps sommeille

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

J’ai trop donné

J’ai tout donné

Sans rien réclamé

Sans aucun regret

En gardant le secret

Des jours heureux

Des jours malheureux

J’ai tant donné

J’ai tant espéré

Dans mon sommeil

J’attends le soleil

Je n’ai plus peur du froid

Je n’ai plus peur du noir

Même si j’ai trop donné

Même si j’ai trop aimé

Malgré les malheurs

J’attends le bonheur

J’ai tant à donner

J’ai tant à aimer

J’ai tout donné

Sans rien regretté

Sans me retourné

Je marche en éclaireur  

En chassant les erreurs

Je tourne sans m’arrêter

Je cherche à me stopper

J’ai trop donné

Ma loyauté a été bafouée

Ma générosité a été dupée

J’avais donné mon cœur

J’avais donné mon amour

J’avais ouvert mes bras

J’ai tout donné

Sans rien prétendre

Sans rien restreindre

Je veux aimer de nouveau

Je veux partager de nouveau

Car j’ai tout à donner ……

 

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

Le train

Le voici !

Ce train dans la nuit

Attends l’aventure

Attends le départ

 

Sur un quai de gare

Des baisers à l’arraché

Des étreintes limitées

Des larmes inavouées

 

Le voici !

Ce train qui siffle au loin

Emporte les cœurs légers

Emporte les cœurs gros

 

Témoin de rires de larmes

Ce tourbillon de vacarmes

Se mêlent au roulis du train

Le passé le présent se fondent

 

Le voici

Ce train qui perce l’air

Accompagne les espoirs

Accompagne les peines

 

Toi le petit train des rêves

Ami de nos âmes égarées

Toi le train des désirs

Ta ballade nous endort

 

Le voici !

Ce train qui file sur les rails

Enchante les esprits

Enchante les corps

 

Des regards qui se croisent

Des jambes qui se décroissent

Des mains qui s’entrecroisent

Wagons lits d’amant enlacés

 

Le voici !

Ce train qui ralentit déjà

Libère les angoisses

Libère les attentes

 

Histoires d’amour

Le temps d‘un aller retour

Passion furtive d’un jour

Qui rime aussi avec toujours

 

Le voici ! Ce train qui entre en gare

Le train ne sera plus qu’un souvenir

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

 

Sincérité

 Sincérité es-tu authentique

Dans les mots dans les cœurs

Dans les regards dans les gestes

Sincérité tu te dois d’être véridique

 

Cette confiance tant de fois bafouée

Que dois-je penser es-tu la pire ou la meilleure !

Ta devise n’est-elle pas un acte d’amour

Pourquoi instaurer alors cette méfiance !

 

Sincérité tu es la gardienne des pensées

Dans les actes dans les paroles

Dans les sentiments dans les esprits

Sincérité tu te dois de dire la vérité

 

Tes émotions ne doivent pas se déguiser

Ta fidélité doit défier toutes les incertitudes

N’es-tu pas l’épaule qui recueille les pleurs

Et ton cœur est la véracité d’une amitié

 

Sincérité aucun doute ne doit t’habiter

Dans les confidences dans les peines

Dans les compliments dans les caresses

Sincérité tu te dois de rester la même

 

Donne-moi ton sourire si spontané

Tu es l’arc en ciel en plein orage

Qui consolide les liens de l’amitié

Sincérité ne me déçoit pas …

 

Tendresse

Hebergement d'images

 

Confidence

Je voulais te dire des mots

Tu m’as dit à bientôt

J’ai chuchoté à demi-mots

Tu m’as dit j’ai trop de boulot

 

Ton visage était fermé

Tes lèvres serrées

Tes yeux baissés

 

J’avais des projets plein la tête

Tu m’as dit se sont des casse-têtes

J’avais beau être entêtée

Tu n’as pas levé la tête

 

Ton sourire s’est figé

Tes oreilles bouchées

Tes mirettes fermées

 

J’ai réclamé ton attention

Tu as fait opposition

J’ai souhaité ton affection

Tu as préféré la discrétion

 

Ton dos s’est courbé

Ton rire évaporé

Tes mains croisées

 

Je désirais tant d’amour

Tu as privilégié l’humour

J’étais pourtant glamour

Tu as fait un demi-tour

 

Tes bras ballants

Tes doigts distants

Ton regard simulant

 

Je voulais tant de tendresse

Tu n’as pas su aimer ta princesse

Je voulais te donner mon ivresse

Tu n’as pas cette faiblesse

 

De confidence en confidence

J’ai encore espoir et confiance

En notre existence

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

Souvenirs, souvenirs …

Sur mes genoux j’ai posé mes deux coudes

Dans mes mains j’ai pris ma tête goguenarde

Et j’égrène le chapelet de tous mes souvenirs

Ils sont nombreux et se défendent de vieillir

 

Aujourd’hui je n’ai plus peur de ma mémoire

Tant à dire sur des jours de déboires de gloires

Tant de bagages de paysages de voyages

Tant à écrire de vrais mots sur des rivages

 

Je veux partager avec vous mes sentiments

Permettez que je vous parle amoureusement

Des chemins parcourus depuis mon enfance

Pour vous livrer mon ressenti avec assurance

 

La vie tantôt féale et félonne a éprouvé mon esprit

Mon cœur a plus d’une fois été épris et meurtris

Des larmes cachées ont coulées le jour et la nuit

Mais l’éternelle éclat de mon étoile m’a reconquit

 

Mes souvenirs sont mon refuge en cas de doute

Comme mes rêves me parlent et m’envoûtent

Ce matin j’ai décidé d’écrire pour tout décrire

Mais je veux des souvenirs qui donne le sourire

 

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

Amour torride

J’ai croisé ton chemin

Un jour d’hiver au matin

Plus rapide qu’un guépard

Tu m’as toisé d’un regard

J’ai senti ton attirance

Prisonnière de ta puissance

Aucune résistance possible

J’étais totalement vulnérable

Je me suis laissé aller sur le lit

Tu m’as saillit assaillit affaiblit

J’ai sué trembler gémit tressaillit

Par tant de force en toi

J’étais ton esclave tu étais roi

Dans un sursaut j’ai crié grâce

Tu as mis fin à ta jouissance

Fatigué par tant de nuit enfiévrée

Un matin tu m’as ignoré

Enfin libéré de cette emprise

Je ne veux plus de telle surprise

 …

J’étais vacciné contre la grippe

 Tendresse

 

Hebergement d'images

 

Un moment Féérique

J’ai fermé les yeux un instant

 Cherchant les bons moments

 Succulents dans ma mémoire

 L’espoir de revivre l’histoire

 

J’ai senti l’effluve du bonheur

M’envahir en exquise chaleur

 Splendeur des jours heureux

 Pour chasser le nébuleux

 

J’ai façonné dans les cieux

 Avec une mèche de cheveux

 Une étoile de milles feux

Dans un monde silencieux

 

J’ai joué un air mélodieux

 Pour entendre les oiseaux

 Répandre leur chant joyeux

Tels des courtisans amoureux

 

 J’ai senti un souffle malicieux

 Caresse d’un ange si fabuleux

 Au visage gracieux et radieux

 Mon esprit devient aventureux

 

J’ai fermé les yeux un moment

 Pour conserver ces instants

Magique si féerique à mes yeux

 Pour maintenir ces beaux vœux

 

Tendresse

 

Image Hosted by ImageShack.us

L’aventurier

L’aventurier au grand cœur

Tu sais vivre sans rancœur

Malgré l’usure des épreuves

Ta vie demeure intuitive

 

Tes yeux si profonds

Des yeux vagabonds

Aux couleurs azurées

Vogue vers l’éternité

 

Tes mains apaisantes

Des mains fuyantes

Qui ont tant façonnées

Qui ont tant adorées

 

Tes pensées clairvoyantes

Des pensées distrayantes

Sont des armes secrètes

Pour octroyer ton amour

 

Toi l’aventurier de ta vie

Toi qui as vu tant de contrée

Toi qui aimes tant l’existence

Raconte-moi tes aventures !

Tendresse

 

Image Hosted by ImageShack.us

Il y a des mots …

Il y a des mots d’amour

Des vrais des faux

Des fidèles des infidèles

 

Il y a des mots du cœur

Chuchotés ou silencieux

Du plaisir en cascades

 

Il y a des mots brûlants

De convoitises d‘érotismes

L’élixir de l’amour

 

Il y a des mots doux

Si fragiles si subtiles

Délectation de l’esprit

 

Il y a des mots d’humour

Aux sourires complices

De regard malicieux

 

Il y a des mots discrets

Du bout des lèvres

Se glissent sur le corps

 

Il y a des mots perdus

Bêtement oubliés

Sur le chemin de vie

 

Il y a des mots cachés

Ceux qui se taisent

Par peur de blesser

 

Il y a eu des mots….

Il y aura des mots ….

Encore et toujours…

 

Tendresse

 

Image Hosted by ImageShack.us

123456...14

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...