Archives pour la catégorie POEMES

La solitude

Tu revêts ton masque de carnaval à deux facettes,

Ton côté obscur montre de la tristesse et détresse,

Ton côté clair arbore de la sérénité et réconfort,

Tu t’imposes ou tu t’opposes selon ton humeur.

 

Celle que l’on savoure pour se ressourcer,

Auprès d’un arbre, d’une source, d’un feu, d’un alizé,

Peu importe notre esprit à besoin de cette plénitude

Pour capter la quiétude du silence bienfaiteur.

 

Celle qui s’installe au gré du temps avec lassitude,

Qui nous plonge dans un isolement total,

Reclus au fond d’une cellule monastique,

Où la porte ne veut plus s’entrouvrir sur la lumière.

 

Solitude à toi seul ton visage est multiple,

L’enfer ou le paradis te chercher ou te repousser,

Tu es une identité de la liberté ou une entrave,

Emprisonné ou libéré l’on se croise un jour ou l’autre.

 

Sans le savoir tu es peut être le chemin d’un retour,

D’un passage obligé à la renaissance des sens,

Dualité ou fatalité affichons avec panache les deux faces,

Et seul le temps me guidera vers toi ou m’éloigneras.

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Désespoir

Tu es là, tu me guettes, tu me touches du regard, tu m’observes,

Tu es si près de moi et je suis si modeste pour dominer ton pouvoir,

Comment trouver la volonté pour combattre ce fléau qui me ronge,

 

Tu me tortures, tu me manipules avec malveillance sans relâche,

De mon ombre tu en as fait mon ennemi et ton ami pour complice,

Pour me plonger dans la nébulosité d’un cachot souillé par le temps,

 

Tu me martyrises, tu me dévores de l’intérieur pour crier victoire,

Je me débats, je dois lutter, je dois trouver la faille de ce triste décor,

Car mon coeur est resté pur, je dois puiser à sa source pour vaincre,

 

Tu m’obliges à me surpasser afin de ne pas trépasser dans cet abîme,

Tu es si terrible, tyrannique et si cruelle de m’avoir enchaîné à ton destin,

Comment effacer de ma mémoire cette cruelle hébétude qui m’accable,

 

Tu m’as plongé dans un isolement et une solitude pour prendre mon âme,

Aujourd’hui je cherche aveuglement un souffle de vie pour éveiller mes sens,

Afin de me libérer de ton entrave et reprendre en main ma complicité,

 

Tu as fait de moi ton jouet et tu joues à me laminer avec satisfaction,

Oh non ! Je ne pourrais survivre à ce châtiment, comment t’apprivoiser,

Je vais me battre avec acharnement pour briser ce désespoir en espoir.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Sans espoir

Non, je n’ai rien demandé, ni le jour, ni la nuit,

Pourquoi combattre chaque jour, un jour nouveau,

Il n’a ni le goût du miel ni le nectar tant désiré des dieux

 

Non, je n’ai rien remarqué, ni dans le noir, ni dans la lumière,

Pourquoi continuer chaque jour, sans succès,

Il n’est qu’une ombre qui hante sans but au gré du temps

 

Non, je n’ai rien remarqué, ni à l’aube, ni au crépuscule,

Pourquoi, devrais-je y trouver une fontaine de jouvence,

Elle n’aurait l’attrait éphémère d’exister

 

Non, je n’ai ni trouvé l’amour, ni le désir d’un jour,

Juste l’espace du temps qui s’écoule inexorablement,

Sans l’ombre d’un dieu amant ou aimant.

 

Image Hosted by ImageShack.us


Sensualité

Mon coeur guide mes premiers pas pour vous tendre la main

Seriez-vous prêt à m’accorder cette première danse !

 

Pour vous séduire en douceur et vous captiver

Je vous entraînerais dans une valse tourbillonnante

Dans l’espoir de vous recueillir dans mes bras

 

Pour vous charmer avec patience et vous enchanter

Je vous subjuguerais dans un slow attendrissant

Dans l’espoir d’imprégner mon désir sur vous

 

Pour vous suspendre à mes lèvres et vous deviner

Je vous enlacerais dans un tango effréné

Un corps à corps sensuel et ensorcelant

 

Pour vous je danserais jusqu’à l’épuisement

Pour vous conquérir et déposer à vos pieds

L’empreinte de mon amour dans un hymne à l’amour.

 

 

Image hébergée par servimg.com

L’homme idéal

L’homme idéal est dans mes bras

Et me séduit à chaque fois

Quand son doux regard se pose sur moi

 

Dans ses yeux de velours

Je vois l’éternité de son amour

Qu’il est à moi pour toujours

Et qu’il me réserve une place dans son cœur

  

Dans ses baisers langoureux

Je ressens cette flamme qui nous unit

Cet amour qu’il porte pour moi

Et cette passion qui ne s’éteint

 

Dans ces carresses voluptueuses

Je veux m’envelopper pour toujours

Car l’instant vaut plus que tout l’or du monde

Et entrevoit mes rêves à jamais comblés.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Premier émois

Le scintillement de tes yeux

Provoque en moi des émois

Et je me liquéfie de bonheur

En effleurant ta peau satinée.

 

D’un baiser furtif je t’apprivoise

Pour te faire frisonner d’envie

Et je m’aventure à pas de loup

Sur les méandres de ton corps.

 

Je guette avec délectation

Ton abandon dans mes bras

Afin de capter dans tes prunelles

L’entrée d’un jardin en éclosion.

 

La chaleur de ton coprs m’enivre

Me submerge d’une douceur ivre

Où ma conscience m’échappe

Pour laisser place au plaisir.

 

La sensualité de tes murmures

Je m’en abreuve à la source

En pensant tendrement

A nos prochains émois.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Désir brûlant

Image hébergée par servimg.com

 

A la lueur d’une flamme,

Notre désir s’enflamme,

Dans un éclat de tendresse,

Où s’unissent nos caresses…

 

Le silence nous observe,

Et doucement nos rêves,

S’affolent et s’entrelacent,

Pour ne former plus qu’un…

 

Fébrilement nos lèvres s’effleurent,

Se cherchent, se rapprochent,

Et fusionnent dans un baiser brûlant,

Mettant le feu à nos sens…

 

Nos corps s’embrasent tendrement,

Ivre d’amour ils s’enlacent passionnément,

Sous le regard attendrissant des cieux,

Moment magique ou plus rien n’existe…

 

Complice le temps s’éclipse,

Et suspend avec joie les secondes,

Pour garder en mémoire,

Le désir brûlant d’une étreinte amoureuse…

 

Image hébergée par servimg.com

Le Bonheur

Image hébergée par servimg.com

 

C’est avec quelque mots doux, que je me suis immiscée dans la brèche de tes yeux divins,

Pour atteindre les rives de ton coeur et me noyer dans la source inépuisable d’un amour merveilleux,

Cet amour à la fois envoûtant est une caresse perpétuelle et exquise,

Qui me bouleverse, me transcende, m’illumine et me fait rêver,

Le velours de tes yeux, la délicatesse de ton sourire, la douceur de tes lèvres, le satin de ta peau,

Et la beauté de ton corps sont des flèches d’une infinie tendresse,

Qui pénètrent en moi et envahissent mon âme d’un bonheur indescriptible.

 

Image hébergée par servimg.com

Que l’on sache…..

Que l’on ouvre mes mots en rosace

On y verra une multitude de rose

On y sentira l’effluve du bonheur

Un coeur ardent tout en douceur

 

Que l’on regarde mes yeux en transparence

On y trouvera la pureté d’une source

On y percevra l’éclat de l’eau

Un torrent passionnel au doux murmure

 

Que l’on saisisse mes souvenirs enfouis

On y discernera des étoiles nues dans la nuit

On y cherchera une étincelle de vie

Un arc en ciel aux couleurs vives

 

Que l’on m’arrache mon coeur

On y distinguera une lumière éclatante

On y lira comme un poème

Un livre ouvert à la page je t’aime.

 

Image hébergée par servimg.com

 

 

Une feuille

Sur les feuilles mortes s’envolent mes pensées,

Guidées par le vent elles voltigeront vers toi,

Comme un essaim d’abeilles sur sa reine,

Elles papillonneront parées d’or et d’argent,

Pour imprégner tes yeux de la douceur de mes mots.

 

 Image hébergée par servimg.com

1...1011121314

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...