Archives pour la catégorie Mes pensées

Le chagrin

Le violon pleure sur le temps qui passe et me donne envie de pleurer toutes les larmes de mon corps.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Message pour vous tous

Petit billet pour annoncer à mes chers lecteurs et lectrices, qu’à partir de mercredi soir, je  serais « déconnectée » complètement du NET jusqu’à mardi soir. Vous allez me manquer, mais mon blog restera lui en activité pour vous.

Image Hosted by ImageShack.us

 

Voluptueuses

  S’envoleront mes pensées

  Chaque soir vers vous

 

Image Hosted by ImageShack.us

Le bonheur

On cherche souvent le bonheur à l’autre bout du monde, et finalement on le trouve ou retrouve sur le seuil d’une porte quand on revient.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Apprendre

Il faut apprendre à écrire les blessures dans le sable et graver les joies dans la pierre.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Internet

Image Hosted by ImageShack.us

Toi Internet tu es à la fois, 

Un compagnon, un ami, un confident, un refuge, une passion, un besoin, 

Tous les jours, on abuse et l’on s’amuse de toi suivant notre humeur, 

Tu es toujours présent quant on te sollicite jour et nuit, 

Sans te poser de questions tu exécutes les ordres au doigt et à l’œil, 

Tu ne discutes jamais les choix de nos errances de par le monde, 

Quelque fois tu t’essouffles sur l’impatience de nos doigts qui pianotent, 

Sur un rythme effréné pour ne pas oublier nos idées qui fusent, 

Quel bonheur de passer d’un endroit à un autre sans bouger de sa place, 

On voyage à l’œil, et nos yeux en prennent plein les mirettes, 

De ces belles images, diaporamas, vidéos, clips, reportages….etc. 

Nous y voyons aussi des choses que nous préférerions pas voir, 

Mais c’est toi qui nous pousses à les voir par tes messages intempestifs, 

Et nous bataillons avec toi pour faire cesser ce tintamarre journalier, 

Tu es notre bouée de sauvetage pour combler une solitude et apaiser bien des maux, 

Alors les jours où tu fais la tête et tu refuses de nous donner la connexion le drame, 

Nous sommes là à trépigner d’impatience et guetter le moindre signe de vie, 

Avec toi nous pouvons tout faire, tout de dire, jamais de critiques intempestives, 

Avec toi on choisit un pseudo, on choisit sa personnalité, le bonheur d’exister, 

Mais il y a le revers de la médaille, tout n’est pas si idyllique et parfait dans ton cerveau, 

Tu peux être pervers, sournois, sous tes traits de ta bonne mine, tu véhicules de tout sur tout,

En quelque sorte une boîte de pandore à savoir manipuler avec précaution, 

Tous les internautes n’ont pas que de bonnes intentions et la malveillance est là, 

Elle attend tapis derrière l’écran à guetter sa proie le moment fatidique, 

Le danger est là il suffit d’un clic voir deux clics et la proie est ferrée,

Et les âmes peu méfiantes se prennent dans la toile du Net, 

Tu es une fenêtre ouverte sur le monde et sur les hommes, 

Un moyen de communication irremplaçable, une bouffée d’oxygène, 

Alors un jour sans surfer avec toi et un jour sans joie. 

 

Image Hosted by ImageShack.us

Ecrire encore et toujours

Image Hosted by ImageShack.us

Les tags reviennent

J’ai été taguée par Chamade :  http://chamade1000.unblog.fr/

Il s’agit de choisir au hasard : des choses, des faits, des habitudes sur vous, ou des objectifs vous concernant.

Règles :

1) Une fois que vous avez été tagué (choisis), vous êtes censés écrire et noter 25 choses au hasard, des faits, des habitudes, des objectifs vous concernant.

2) Ensuite, à votre tour, vous devez choisir 25 autre personnes pour les taguer de la même manière.

3) Le but de ce tag est de savoir un peu plus sur vous.

Je vais me dévoiler sans trop le faire pour garder un voile de mystère, le reste à vous de le découvrir dans mes écrits ! 

Beaucoup me dise que j’ai des airs de Brigitte FOSSEY.  Je suis blonde. J’aurais aimé être rousse ma couleur préférée.  Mon style est  assez classique tout en restant jeune dans mon choix vestimentaire. Mon caractère, toujours de bonne humeur et rêveuse, toujours prête à faire des blagues ou taquiner, mais toujours avec gentillesse et délicatesse. Encore en activité professionnelle. J’aime la féminité, très peu de bijoux (je n’aime pas les bijoux fantaisies, mais je les trouve beaux). Je me maquille avec discrétion, les cils et du rouge à lèvres pour avoir bonne mine.  Je suis gourmande en restant modérée, surtout le chocolat et la bonne table. Altruiste vis-à-vis des autres , très tolérante, j’aime aider mon prochain. Absolument pas matérialiste. Sensible est cette sensibilité me colle à la peau et me mine quand je vois toute la misère qu’il y a dans le monde ou tous les sévices que subit l’être humain, enfants, femmes, hommes sans oublier les animaux, là je suis une révoltée contre la méchanceté et la lâcheté des hommes. Je déplore l’injustice et je repousse l’hypocrisie. J’aime lire, comme j’aime aussi écrire, une passion qui me permet de m’évader, de me libérer du stress au travail, ou d’oublier mes soucis. Je m’intéresse à plein de choses et toujours curieuse de tout pour approfondir mes connaissances. J’aime la photographie. J’aime la montagne mais aussi la mer, mais le souci j’ai peur de l’avion alors que j’aimerais découvrir tant les us et coutumes des autres pays. Si je pouvais j’abattrais les frontières,  la terre ou nous sommes nés appartient à tout le monde et à l’univers, les hommes en ont fait des ghettos par endroit et des mouroirs. J’aime aussi la solitude, me ressourcer auprès d’une source, un coin de verdure en écoutant parler et chanter la nature. Voici en quelques phrases une partie de ma personnalité. 

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Je ne connaissais pas ce « test » des bloggeurs, alors je vais aller voir, Cmarie75, Rvalou,  06Paradise, Dounietta. 

Le vide

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Je suis là assisse devant mon bureau, les yeux dans le vide, je ne vois plus rien, 

Je ne comprends plus, je ne comprends pas, tout est désert, pas un bruit, pas une porte qui claque, pas une voix, 

Suis-je seule, je le pense, une certitude non une affirmation, le déclin est proche, il me guette sournoisement à mon insu, que me réserve-t-il, ma perte, 

Pourquoi ! Je cherche en vain la faille de ce vide, mais les mots se répètent inlassablement, ton temps est résolu, il n’y a plus d’espoir, 

Mon esprit est vif mais il n’a plus sa place dans ce monde de requins, de rapaces, de vautours, 

Mes premières rides sont-elles un obstacle, elles ont pourtant les stigmates du sourire et de la gaieté, feraient-elles peur à cette jeunesse avide de piétiner son prochain, 

Pourtant elles sont le fruit de la sagesse et de la compréhension, 

Ils oublient tous que nulle n’échappe au déclin que la vie nous inflige et nous impose, 

Ou sont passées mes années de gloires, d’euphories, de partage, de dialogue……. 

Dois-je vraiment me faire une raison et oublier les jours heureux dans la solitude des jours qui passent et qui se ressemblent tant, 

Dois-je combattre encore et encore, je suis lasse de guerre et je ne veux pas me prendre pour Don Guichotte, trop de moulin à vent sur mon chemin qui d’un coup de palme me mettrait à terre,  Je suis devenue transparente, l’impression de ne plus exister, d’être un objet sans utilité, 

Alors mon regard se perd dans le firmament, j’y dessine mes rêves, mes espérances, mes souvenirs,  mes regrets, mes combats, 

Quelque fois mes larmes accompagnent les pleurs du ciel en silence et en cadence, 

Seul le soleil parvient à me sortir de ma torpeur en attendant l’heure du départ, d’aujourd’hui, de demain, d’après demain……et pour toujours.

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Le virtuel

Mes pensées s’envolent vers vous

Oui vous, devant votre écran à ce moment précis

Ou vous lirez mes mots je serais dans vos pensées

Peu de choses nous séparent juste un écran

Il suffirait de tendre la main pour vous toucher mais

Seules mes doigts effleurent votre esprit le temps de me lire

Sommes nous réelles ou irréelles dans cet espace virtuel

L’errance de nos écrits passe d’un coup de clip vers un clap de fin

Et pourtant derrière cet écran nos mots dessinent un visage

Notre imagination ébauche l’image d’une silhouette qui prend forme

Au fur et à mesure que nos yeux lisent un texte, une citation

Regarde une photo où tout simplement écouter de la musique

Notre esprit devient créatif pour parfaire cette apparence invisible

Qui au fil du temps devient réalité et prend vie de jour en jour

Devons nous lever ce voile de mystère ou cultiver celui-ci

Là ou nous évoluons tout est permis mais si audacieux

Doit-on ouvrir les volets de notre fenêtre pour se livrer en toute quiétude

Peut importe l’essentiel se trouve devant mes yeux à chaque fois que je vous lis

Et le plaisir est tel que j’en oublie ma présence, seule la vôtre compte.

 

Image Hosted by ImageShack.us


Prends le temps…..

Prends le temps d’aimer, c’est le secret de l’éternelle jeunesse,

Prends le temps de rire, c’est la musique de l’âme,

Prends le temps de sourire, c’est l’ardeur des sentiments,

Prends le temps de pleurer, c’est l’émotion d’un grand coeur,

Prends le temps de lire, c’est la source du savoir,

Prends le temps d’écouter, c’est la force de l’intelligence,

Prends le temps au temps, c’est la clef de la réussite,

Prends le temps de rêver, c’est un souffle de bonheur,

Prends le temps de vivre, car le temps passe vite et ne revient jamais.

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

1...56789

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...