Ragondin

Upload image

 

Le ragondin est un mammifère de l’ordre des rongeurs. De grande taille (70 centimètres à un mètre, six kilos), il a le corps recouvert d’une épaisse fourrure imperméable et terminé par une queue cylindrique écailleuse. Ses pattes postérieures palmées, ses narines obturables placées, comme ses yeux, très haut sur la tête, en font un animal amphibie parfaitement adapté à la vie aquatique.

On le trouve dans les zones d’eau douce et calme, les marais, étangs et canaux bordés de végétation. Dans les berges, il creuse des terriers de quelques mètres de profondeur, avec plusieurs entrées dont l’une est immergée. Le ragondin a un régime herbivore, constitué de feuilles te de tiges de végétaux aquatiques ou terrestres, de racines et d’écorces de jeunes arbres. A l’occasion, il ne dédaigne pas de consommer du blé, du maïs ou des carottes. La femelle a deux ou trois portées par an, de cinq petits en moyenne. Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers six mois. Dans la nature, un ragondin peut vivre quatre ou cinq années.

 

Upload image

 

Le ragondin est originaire d’Amérique du Sud. Il a été introduit en France au XIXème siècle pour la pelleterie. Dans les années 1930, sa fourrure est passée de mode et, l’élevage n’étant plus rentable, les animaux ont été relâchés dans la nature où ils se sont rapidement acclimatés.

Aujourd’hui, le ragondin est présent sur tout le territoire national, sauf en altitude. Ses prédateurs naturels (caïman, jaguar) sont absents mais le renard, le putois, la loutre et certains rapaces exercent une prédation significative sur les jeunes ragondins. Hors de l’eau, le ragondin peut résister à des températures très basses, mais les périodes de gel prolongé en hiver, lorsque les cours d’eau sont pris en glace, peuvent porter un coup sévère aux populations.

 

Upload image

 

Le ragondin peut causer des dégâts aux plants de céréales ou aux cultures maraîchères situées à proximité des cours d’eau. En période de gel, lorsque les herbes aquatiques sont hors d’atteinte, il peut occasionner par écorçage des dégâts dans les peupleraies. On lui reproche également d’être porteur de maladies transmissibles aux animaux domestiques et à l’homme, comme la leptospirose et la douve du foie. Mais son principal impact touche les ouvrages hydrauliques : en creusant ses terriers dans les berges des canaux et les digues, il les endommage et les plus minées peuvent céder lors des crues.

 

Upload image

 

 


59 commentaires

1 2 3 6
  1. chipy dit :

    Bonjour Tendresse ,

    J’adore les ragondins qui faisaient fuir mon cher papa ( il n’était pas rongeurs du tout
    peut importe la taille ).
    Je le trouve mimi ,ratatouille en plus gros .

    Gros bisous

    Tilili

  2. chamade1000 dit :

    Bonjour Tendresse
    C’est tout mignon!
    Je viendrai lire plus tard : suis très triste aujourd’hui :(
    Bisous

    Dernière publication sur Mes émotions : Quelques pensées et "textes" que j'apprécie°°°°°

  3. Elouine dit :

    bonjour ma tendresse !
    mimi cette petite bete ! J’aime toutes les images que tu as publiées ! :)
    Tu vas bien ?
    Y a du nouveau coté slam par chez moi si tu voir ;)
    bibis et bonne journée

  4. pattycollet61 dit :

    Whaouuuuuuuu.. les photos sont de toi ???????????? SUPERBES!
    je te souhaite une bonne soirée
    bisouxx baveuxxx

    Dernière publication sur spécial papatte : tout doux

  5. beatricea dit :

    Bonsoir tendresse
    J’ai eu l’occasion un jour d’apercevoir un ragoudin au bord d’une riviere; moi je trouve cela assez mignon.
    je te fais de gros bisous et te souhaite une bonne soirée
    j’espère que la forme est revenue
    béa

    Dernière publication sur Enfants du Monde en peinture : Jeu sur L'encre et L'image : super album à gagner

  6. carlanucchia dit :

    Bonjour Tendresse,
    Ma pause est terminée. Je fais un petit tour sur les blogs amis.
    Des ragondins, on en a vu énormément cet été en Seine & Marne contrairement aux autres années.
    Tes gros plans sont magnifiques.
    Bon dimanche.
    Bisous.
    Marie Pierre

    Dernière publication sur LES PASSIONS DE MAMIE : IMPRESSION SUR TISSU

  7. mariuss dit :

    Le plus gros dégât c’est le maïs et les berges des rivières. Son principal ennemi,le piégeage par les personnes habilitées, mais il est vraiment gênant.

    J’en ai beaucoup sur ma rivière dont au moins trois galeries habitées. Je préfère la loutre et le martin-pêcheur, même si les bébés ragondins sont rigolos.

    Il est sujet à des phases de pullulation et de régression avec un cycle irrégulier de quelques années.

  8. anne06 dit :

    voici mis Anne informée et j aime me sustenter bravo pour se partage bonne après midi sly

    Dernière publication sur  : ET si l 'on faisait mentir le dicton

  9. lenaik dit :

    Bonjour en compagnie de Mr ragondin bon mercredi à toi et ton amie de Paris encore partie :lol: à bienôt
    amitiés à vous deux
    Hélène

    Dernière publication sur Au fil des jours... : Blog au repos

  10. Elouine dit :

    coucou tendresse
    comment vas tu ?
    gros bibis

1 2 3 6

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...