Je suis seule

Je suis seule à m’écrire

Pour décrire mes joies mes peines

Comme un mirage dans le désert

Les souvenirs s’évaporent en silence

Et l’effluve du désespoir devient démence

 

Je suis seule à m’écrire

Des vers de poésies que je déverse

Au creux de mon cœur avec nostalgie

Dans l’attente qu’il prenne vie par magie

Pour animer mes jours et mes nuits sans fin

 

Je suis seule à m’écrire

Ces mots d’amour désuet

Que j’habille d’espoir coquet

Pour enjoliver mes maux d’avenir

Afin de ne plus voir mes rêves se dévêtir

 

Je suis seule à m’écrire

Pour confronter ma conscience à la raison

L’une m’attire l’autre me repousse

Comme un pantin désarticulé dans un coin

J’attends la renaissance ou l’oubli sans témoin

 

Je suis seule à m’écrire

Pour combler la solitude d‘une complicité

En cherchant dans le noir la main de l’inconnu

Pour oublier les larmes et découvrir un sourire

Avant de me fondre dans le bleu de l’immensité

 

Tendresse

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 


13 commentaires

1 2
  1. lolotte dit :

    Très jolis mots…
    J’aime beaucoup la pudeur qui accompagne cette solitude.

  2. Elouine dit :

    Ecrire redonne souvent le sourire tendresse et t’inquiète pas quelqu’un te prendra ta main dans le noir ;)

    bon dimanche tendresse
    un panier de bisous

  3. laurearnoux dit :

    superbe ce texte tu parle des mots des vers en les habillant
    avec tes vêtements de mots tantôt triste tantôt gais!
    tes rêves ne vont pas se dévêtir ainsi, non ils vont prendre les habits magiques que tu voudras, parce que le temps est intemporel…………………….
    parce que la nuit est un autre monde ou les habits de nuits se recouvrent de fil d’ or et d’ argent, de paillette d’ étoiles, de reflet de pierre de lune,de poudre de nuit étincelantes
    ou l’ éclat est sans mon!
    celui des couleurs du paradis perdu
    paradis du rêve tu écris a un ange il te réponds
    alors ne crains rien
    tu ne t’ écris pas, on est là pour te tenir la main , un inconnu mais qui pourtant te connais bien!
    mais c’ est une façon pour toi de voyager a travers des châteaux de mots, des plaines de papiers, des soleils buvard pour éponger tes larmes
    qui sont de ti diamants lorsqu’ ils arrivent sur nos coeurs à tous!
    n’ est ce pas un peu cela!
    voilà ce que tu nous offre
    volonté de voir un monde parallèle ou tout est bleu sans blues!
    bonne semaine pardonnes mes absences je ne peux tout dire
    bonne semaine et gros bisous
    lorette
    ps; parce que parfois au coeur de la nuit les mots arrivent comme par magie dans la douleur parfois mais comme moi, j’ ai ressentis l’ envie de te dire bravo!

1 2

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...