Une histoire qui se finit bien …

L’équipage d’un bateau transportant des océanographes a eu la surprise de découvrir un chien dérivant sur un bloc de glace dans la mer Baltique, à 25 kilomètres au large des côtes polonaises. Ils ont secouru l’animal, mais n’avaient pas encore retrouvé son propriétaire jeudi.

« Baltic », c’est le nom que lui ont donné ses sauveteurs, a été secouru lundi après avoir dérivé 120 kilomètres alors que la Pologne subit une vague de froid avec des températures plongeant à -20 degrés Celsius. Son sauvetage a été difficile, et à un moment donné, il a semblé que le chien s’était noyé, a témoigné Natalia Drgas, l’un des scientifiques présents à bord du « Baltica », un navire polonais.

Cela a vraiment été une lutte difficile, a-t-elle raconté. Il glissait dans l’eau et remontait péniblement sur la glace. A un moment donné, il a disparu sous l’eau, sous le navire, et nous avons pensé que c’était la fin, mais il est réapparu et est remonté sur le morceau de glace.

Une échelle a alors été descendue et un membre d’équipage a réussi à saisir le chien par la peau du cou et à le hisser à bord. Trop faible pour s’ébrouer, il a été séché et emmitouflé dans des couvertures. Une fois réchauffé, il a été massé, nourri et s’est ensuite remis sur ses pattes pour aller chercher de la compagnie, raconte Mme Drgas.

Le chien avait déjà été aperçu samedi dérivant sur la Vistule dans la ville de Grudziadz, à 100 kilomètres en amont de la baie de Gdansk. Des pompiers avaient tenté de lui porter secours mais n’avaient pas pu s’approcher de lui à cause de l’instabilité des morceaux de glace.

L’équipage du « Baltica », qui a accosté à Gdynia, recherche le propriétaire du chien. Quatre personnes affirmant que l’animal leur appartient se sont présentées, mais Baltic ne semblait pas les connaître, a précisé Mme Drgas. Deux autres maîtres potentiels devaient se rendre à Gdynia pour voir le chien.

Une fois arrivé au port, le bâtard au pelage noir et brun a été examiné par une vétérinaire, qui l’a trouvé en bonne santé malgré sa mésaventure et a estimé qu’il avait cinq ou six ans. Le chien, qui pèse 20 kilos, était visiblement apeuré, mais ne souffrait d’aucune engelure, a précisé Aleksandra Lawniczak. C’est un chien amical qui devait être bien traité par ses maîtres, a ajouté la vétérinaire.

Le capitaine du navire, Jerzy Wisachlo, a précisé que l’équipe d’océanographes est prête à adopter Baltic si son propriétaire n’est pas retrouvé. (source : nouvelobs.com)

 

Hebergement d'images

 

Cliquez sur la photo pour voir la vidéo.

 

 


5 commentaires

  1. Superbe histoire !!!!!
    j’espère qu’il va retrouver ses maitres !!!!
    kissssssssssssssssss

    Dernière publication sur Au détour des chemins et routes empruntées !!!!! !!!! : Bonne fête à toutes les Mamans !

  2. ALAIN dit :

    Oui, une très belle histoire ! mais est-on sûr que mon maître n’a pas subi le même sort !
    ARSENE GRISALI

  3. beatricea dit :

    Eh bien, il a eu chaud, le pauvre ! heureusement l’histoire se finit bien – cela aurait été trop triste…Costaud le toutou , tout de même !
    Bisous

    Dernière publication sur Enfants du Monde en peinture : Jeu sur L'encre et L'image : super album à gagner

  4. rvallou dit :

    j’avais lu l’info mais je n’avais pas vu la vidéo.
    Bisous
    Val

    Dernière publication sur Mon monde à moi : Bye bye mon Twix...reposes en paix

  5. laurearnoux dit :

    un véritable geste d’ humain et plus!
    vraiment chouette!
    un miracle existerait il ?
    belle leçon de vie de courage surtout!
    tu vois il va m’ en falloir encore parce que je viens d’ apprendre le cancer d’ une amie de longue date perdu de vue! on vient de lui enlever un rein!
    pas bien lorette!
    enfin je vais me contenter de ce que je vis au quotidien
    gros bisous
    lorette

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...