Rêves bleus

Quand votre corps sommeille

Moi le fantôme de vos rêves

Je mets votre âme en éveille

Pour vous abreuver à ma sève

 

Je viens à vous sans armure

Vêtu de mon aura cristallin

Sans l’ombre d’un murmure

Je ne suis pas félin mais câlin

 

Fantôme de vos tendres nuits

J’aime tant violer votre intimité

Un souffle votre corps s’alanguit

Et je glisse sans bruit à vos côtés

 

Enigmatique fantôme sans voix

Qui nous montre sans mot la voie

Qui guide nos pas selon son choix

Dans un monde caché qui se louvoie

 

Fantôme profitant de l’obscurité

Pour effleurer nos souvenirs sucrés

En ranimant l’éclat des espoirs ôtés

De souvenirs dormants du passé

 

Avec audace j’alimente vos ardeurs

Je bouscule vos appétits d’amour

Je suis heureux d’être l’aguicheur

Sans visage sans nom sans cœur

 

Condamner à errer dans l’éternité

Moi le fantôme de vos rêves bleus

Je veux vous aimer avec avidité

Quand votre corps sommeille

Tendresse

 

Hebergement d'images

 

 


12 commentaires

1 2
  1. Freddie Gist dit :

    I simply want to say I am very new to blogging and really liked you’re web page. More than likely I’m going to bookmark your site . You amazingly have fantastic well written articles. Bless you for sharing your web-site.

  2. Benito Loudin dit :

    THE DRESS, IT’S GONNA BE HOT!

1 2

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...