Aimer passionnément

Au rythme langoureux d’une douce musique

 A la lueur d’une bougie qui habillent nos formes

Nos corps s’offrent à nos yeux brillants statiques

Nous souhaitons ardemment une nuit d’exotisme

 

Nous voguons sur un océan de connivence

 Nos peaux se frôlent frémissent subtilement

Nos souffles chauds jaillissent en déferlement

 Moment de complicité pour guider la jouissance

 

Nous déchainons en nous un ouragan de plaisir

 Rien ne nous est interdit tout devient possible

 Nos mains parcourent notre désir à assouvir

 La gourmandise de nos baisers est insatiable

 

   Notre ardeur devient fusionnelle passionnelle

 Nos corps ondoient sous des baisers passionnés

 Nos étreintes laissent parler nos cœurs charmés

 De tendresses en caresses incessantes si belles

 

Cette passion qui nous ensorcelle nous enivre

 Nous enchaîne dans les bras l’un de l’autre

Nos voix résonnent en douce romance ivre

 Passionnément comblés nous oublions le temps

 

Tendresse

 

Hebergeur d'images

 

 


18 commentaires

  1. Eric dit :

    la température grimpe par chez toi dis donc lol
    ça fait du bien ;-)

    plein de gros bisous Tendresse

  2. Un poème tout en sensualité et en tendresse
    ARSENE GRISALI

  3. avatara dit :

    Hello ma belle je suis en train d’écoute en boucle She’s Like the Wind ;)

    Dernière publication sur Jenesaisrienmaisjediraistout : Fitness routine maison.

  4. francis02 dit :

    Tendresse!!!
    tu ne dois pas me faire ces coups au coeurs là
    ton texte est superbement sensuel
    l’image hummmmmm
    pourquoi l’homme dort il?
    moi je ne dormirais pas dnas une situation identique
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  5. farandoles dit :

    Tes poyèmes sont de plus en plus chauds ouff tu peux ouvrir la fenêtre STP …merci
    Notre Francis ,le loup est tout émoustillé surement avec la queue en tire bouchon lol
    Bisous .

  6. horizon.lointain dit :

    et repus ,comme des félins rassasiés,
    nos corps s’étirent,allongés sur leurs flancs….
    et nos yeux,pris dans un ressac aux regards extasiés,
    se caressent en vagues bleues ourlées de blanc..

    trés belle poésie …qui me rapelle le reve de mon lac…
    joyeuses fetes.

  7. horizon.lointain dit :

    et repus ,comme des félins rassasiés,
    nos corps s’étirent,allongés sur leurs flancs….
    et nos yeux,pris dans un ressac aux regards extasiés,
    se caressent en vagues bleues ourlées de blanc..

    trés belle poésie sensuelle et envoutante..
    qui rapelle mon reve du lac..
    joyeuses fetes..

  8. Alain dit :

    Marie, tu n’as pas honte ???????? lol lol lol
    ARSENE GRISALI

  9. 4aru7eb dit :

    Bonjour, Tendresse là je te retrouve, hummmm, j’aime bien, tu sais moi j’aime
    Bonne soirée
    Bises
    Suzanne

  10. laurearnoux dit :

    une tite place pour moi svp que de monde normal le texte est admirable mille bisous tu as vu les images chez paty gaby! Marius en hibou, francis, marie isa, et toi bien sur va sur les 2 pages texte précédent..bissssssssssssssssss

1 2

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...