L’éphémère du NET

Aujourd’hui vous êtes là je suis là mais demain nous aurons peut être disparu et nous serons où ! Alors, vous et moi ferons partis des inconnus (es) du Web et tomberons dans l’oubli. De ceux que l’on côtoie un certain temps et puis un jour tout bascule, plus de nouvelles…….

Nous sommes tous quelque part « éphémère ». La technologie du futur a permis de créer des contacts « virtuels » par le biais, des forums, des blogs, des sites de rencontres….etc. Mais avait-elle aussi prévue que dans certain cas cela aurait aussi un impact sur la sensibilité des gens.

Je vous côtoie régulièrement en vous lisant, en vous écrivant et je perçois vos sentiments, votre personnalité à travers vos écrits, vos remarques, votre humour, votre affabilité et  mutuellement nous ouvrons la porte de notre cœur à l’autre ; seul un écran nous sépare.

Alors la grande question est : « faut-il se détacher de toutes émotions vis-à-vis des uns et des autres », « faut-il prendre du recul et ne pas s’attacher à l’une ou l’autre personne », « faut-il rester distant », « faut-il être affable », « faut-il demeurer distant et discret »….Je m’interroge.

Aujourd’hui je vous réponds je lis vos commentaires et j’en suis ravie…..Mais avec le temps qui passe que va-t-il rester, des souvenirs, un sourire sur les lèvres en pensant à tel pseudo ou tel autre, ou des larmes dans les yeux en pensant « aux amis (ies) virtuels perdus (ues) » sans savoir le pourquoi du comment.

Nous nous rencontrerons certainement jamais car la vie est ainsi faite, mais je sais au moins une chose je n’oublierais jamais certains d’entre vous, pour la diversité des personnalités rencontrées, la sincérité de certains, des écrits touchants et troublants, mais surtout l’humour de chacun que j’apprécie beaucoup.

Non ceci n’est pas un message d’adieu seulement une constatation que le virtuel peut faire mal, sauf si nous sommes dénués de tout sentiment émotionnel et que nous prenons le virtuel pour de la rigolade et du provisoire.

Je m’aperçois aussi que je ne peux pas rester insensible aux écrits que je croise mais malheureusement je ne peux pas donner tout mon temps à tous et faire un choix n’est pas toujours évident.  Mais quelque part aussi le choix se fait tout seul par des affinités qui se créent au fil du temps.

Le virtuel n’est-il pas finalement un moyen d’avoir une pléiade d’amis (ies) sans la contrainte de se déplacer, de se voir, de se recevoir, juste un échange de civilité pour tout contact.

Et pourtant il y a des exceptions et quelque fois les exceptions ne sont que du bonheur quand elles peuvent se concrétiser.

Aller vers les autres par le biais du net n’est pas sans conséquence, c’est quelque part une partie de nous même que nous livrons, une façon de s’exprimer, de briser une solitude mais aussi des amitiés qui se créent que nous le voulions ou pas.

Alors demain je serais encore là …. Mais après nous serons où !

 

J’ai écris ce texte sans savoir qu’une personne que j’appréciais allait fermer son blog pour des raisons personnelles que je comprends. Elle laisse un vide et ce vide ressemble à l’éphémère…

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 


19 commentaires

  1. Bonjour Tendresse , à travers ton texte je m’y retrouve !! Moi aussi j’ai vecue de grandes « amities » éphemeres, j’ai perdu le contact avec certains (es) , et d’autres occupent une place importante dans mon coeur , avec qui les contacts sont devenus plus concrets ( par telephone ) . C’est souvent une histoire d’affinites , de perceptions . A travers les ecrits , ont peut deviner une part de la personnalite qui se cache derriere un pseudo ! Non , il ne faut pas fermer la porte aux emotions , sinon quel interet de naviguer sur les portails du Net !!! Mais aujourd’hui , nous sommes encore la , la famille des bloggeurs , et nous nous retrouvons lie par les emotions qu’ont suscite les petits bouts de notre vie que nous devoilons jour apres jour!
    Val me manquera aussi beaucoup ! Bizzz tout plein

  2. fleurdelyss dit :

    oucou Douceur
    Bravo pour votre description du Monde du Web…..Il est infini et bien mystérieux….
    Avec mon mari, certaines rencontres se sont concrétisées(entre sportifs) et nous avons rencontrés des gens très sympaths avec lesquels nous continuons à correspondre…..Mais je pense que cela n’est pas possible avec tout les internautes…..
    C’est vrai qu’il y a aussi beaucoup d’éphémère et qu’il ne faut pas perdre le contact avec la réalité….
    Je suis contente que val ait encore un blog, et j’espère qu’elle va le continuer….
    Je vous souhaite une bonne journée.
    Bises

    Dernière publication sur Le Monde de la Photo et de la Création : zzzzzzz

  3. laurearnoux dit :

    Papillon tu voyage
    vers le c?ur des hommes
    tu t’ envole puis te pose!
    tu repars sans cesse
    au c?ur de nos amours
    mais sans doute certaines fleurs
    marqueront plus ton âme
    alors tu reviendras
    te poser par surprise
    retrouver des pétales
    plus soyeux que certains
    et là tu te dira
    par une autre chrysalide
    je vais renaitre encore
    au coin d’ une branche sèche
    me poser pour mourir!
    Mais tu ne mourra point
    la fleur de l’ amitié est
    éternelle pour toi!
    Papillon si tu es
    troubadour éphémère,
    par ton âme toujours
    je te verrais de loin.
    Le c?ur de cette fleur
    qui se nomme amitié
    fait bien grandir les c?urs
    vers le monde du bonheur

    Larpp

  4. rvallou dit :

    Ah Tendresse tu as bien décrit ce monde qu’est le monde virtuel et surtout l’amitié et les affinités qui peuvent naitre aussi vite qu’ils se terminent et des fois pour des bétises.
    J’ai des contacts que je connais depuis plus de 9 ans déjà.
    Ici sur unblog, j’ai rencontré pas mal de personnes avec qui j’etais bien ou j’étais triste quand ils étaient malheureux ou heureux de partager leurs joies.
    On est toujours un peu triste quand una amie ferme son blog par exemple , je me souviens de Lalou ou j’allais aussi regulierement…mais c’est comme ça, c’est la vie comme un papillon (belle image lol).
    3 ans que je suis sur unblog déjà. Je ne courrais plus apres les visiteurs comme au début, ce que je voulais c’était juste montrer de belles images, des vidéos que j’aimais bien, bref me dévoiler un peu et seulement quelques privilégiés connaissent un peu plus de moi.
    bon assez parlé de moi lol

    Je t’embrasse bien fort et je te dis que notre relation n’est pas ephémère…merci

    Bisous
    Val

    Dernière publication sur Mon monde à moi : Bye bye mon Twix...reposes en paix

  5. L’informatique nous a permis de vivre de façon virtuelle et si nous nous servons de ce moyen de communication, c’est par curiosité,pour voir ce qui se passe ailleurs, un ailleurs dont nous n’aurions pu en connaître l’existence, un ailleurs enrichissant quand on sait lire entre les lignes. Mais cet ailleurs réclame sincérité et pour certains ou certaines, un abandon de soi en recherche parfois d’un réconfort, pour d’autres c’est réflexions, informations, partages. Quant à l’amitié, elle existe et il nous faut la préserver car elle est loin d’être futilité. Et puis, le virtuel c’est comme dans la vie, il y a des naissances et des disparitions. C’est la logique même de l’existence. En tout cas, ARSENE se sent bien dans ce monde là. A tous ceux et celles qui lui rendent ou rendront visite, sachez qu’ ALAIN vous aiment!

  6. francis02 dit :

    belle page Tendresse
    je te remercie pour cette belle page
    les commentaires sont justes
    pas besion d’en dire plus
    je salue ici Valérie que tu as cité
    bonne fin de journée
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  7. lenaik dit :

    Bonjour ma belle
    Je viens de lire un texte qui me laisse songeuse, j’ai la même impression mais je n’aurai su l’écrire aussi bien, çà me rend nostalgique et pourtant tout est vrai,
    l’année 2009 m’a appris beaucoup de choses, des belles et des moins jolies, j’ai appris à gérer ma vie et à gérer mes amis (il y a peu de temps).
    Sur mon blog j’ai appris à connaitre et choisir ceux que j’aime et ceux que j’apprécie,
    sûr que je ne peux aller vers tous et c’est comme cela que l’on fait un tri gentil car mon admiration pour les blogueurs que je visite est sans limite
    … j’ai continué à apprendre que finalement j’allais ces derniers mois prendre des nouvelles pas seulement regarder la belle image ou la belle page, j’avais besoin de savoir que tout allait bien pour ces amis virtuel
    Si je n’avais pas eu Internet il y a 3 ans je n’aurais connu personne :-( le destin en a décidé autrement et je ne regrette rien moi aussi je ne suis pas prête de laisser tomber unblog et surtout ceux qui l’animent c’est à dire toi Tendresse et ceux avec qui j’aime parler derrière mon écran, j’ignore si on se rencontrera car j’ai fait l’expérience d’une rencontre avec certaines nounous d’un forum et j’ai été très déçue mais mon mari me dit toujours de ne pas rester sur un échec… alors… qui sait ? comme tu le dis si bien ma grande :

    *********

    Nous nous rencontrerons certainement jamais car la vie est ainsi faite, mais je sais au moins une chose je n?oublierais jamais certains d?entre vous, pour la diversité des personnalités rencontrées, la sincérité de certains, des écrits touchants et troublants, mais surtout l?humour de chacun que j?apprécie beaucoup.

    ***********

    Je continuerai de prendre des nouvelles, de rire (ou de pleurer) mais tant que je pourrais j’irai faire un bisous… je ne me force pas si j’ai envie je viens et

    …je crois que j’ai encore envie ;-)

    Je te tire mon châpeau et je te demande la permission d’imprimer ton texte pour moi seulement sais-t-on jamais la vie ce qu’elle réserve, je sais que mon fils saura le mettre sur mon blog avec ta signature… mais pas d’empressement j’ai beaucoup de chose à faire mon amie :lol:

    Je te dis : MERCI tu es exceptionnelle toi aussi ;-) c’est pour çà que Marie t’apprécie ;-)

    Je t’embrasse très très fort.
    Hélène

    Dernière publication sur Au fil des jours... : Blog au repos

  8. Je vous remercie pour tous commentaires à tous, ils me vont droit au coeur et me font très plaisir.
    Hélène tu peux prendre mon texte, tu sais que je suis pour le partage.

    Je n’ai pas envie de vous quitter mais je ne lis pas dans l’avenir et l’on ne sait pas ce qui peut arriver du jour au lendemain. Bises à tous de tout coeur. Tendresse

  9. lenaik dit :

    tu m’as pas répondu si je pouvais imprimer :-( c’est seulement pour moi perso

    Dernière publication sur Au fil des jours... : Blog au repos

  10. Tendresse dit :

    Si, si tu peux Hélène imprimer pas de problème……Bises

1 2

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...