Des rires aux larmes, des cris aux coups ….4ème partie

Drame sur un quai de gare…..

Je vous avais promis que la prochaine histoire allait concerner un bloggeur il s’agit de Mariuss  (il est dans mes liens) elle a été écrite par lui.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit              Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit   Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je préviens les âmes sensibles cette mésaventure est authentique et véridique alors sans plus attendre je la livre :

« Retard, vite, courir… le signal retentit sur la ligne 1, vite, vite, mes mocassins Charles Jourdan ne sont pas les plus adaptés, et je suis déjà hyper en retard, car j’ai fini tard à la Folie-St-James, le temps de rejoindre cette foutue bouche j’y serai pas à l’heure.Point de côté, la mallette rigide avec les copies frappe les vieux qui traînaillent au milieu. Je l’aurai pas. Et ce foutu costard Lapidus qui me serre partout pour courir….Mierda, mierda, je vais le rater, j’ai mes 58 vétos qui m’attendent… Si je l’aurai, une andouille est coincée ahhhHHHHHH chûte sur ces nouvelles bordures à picots merdiques glissantes spéciales pour les malvoyants. glissade. je vais ruiner le Lapidus. …Mierda. 5 mètres. 8 mètres toujours en glissade sur le dos, la jambe sur la voie entre le dernier wagon de la rame et le quai. … Mierda, ma mallette a atterri dans le wagon bleu clair dont les portes se referment dans un bruit de tôles. Mes copiiiies ! Ouf, un jeune a shooté dedans et la mallette est dégagée vers le mur pavé de blanc. Mais il démarre, ce « kon », il m’a pas vu dans sa caméra ? Je suis coincé, y a pas la place à cause de ce marche-pied inox qui me cisaille le tibia. On me tire en arrière, j’ai encore ma jambe, je n’arrive pas à me relever, le choc, mais même pas mal.Purée, je vais vraiment être en retard, et en plus avec le Lapidus ruiné du genou à la cheville comme découpé au cutter. J’aurais jamais dit que dans ces 7 cm entre le marche-pied et le quai on pouvait glisser une jambe. J’essaye de me relever sur l’autre patte, mais plus la force. On m’allonge. La tête sur ma mallette. foutue Samsonite rigide, c’est pas confortable. Mierd, pour une fois que je me payais des Burlington, la droite aussi est coupée au rasoir. C’est quoi ce blanc ? tout nacré ? L’os, tout le long ? Pas possible…. > > Le grand noir sympa dans l’ambulance me dit que cela fait une heure et demi que je suis dans les vapes, mais qu’on est à quelques mètres des amerloques. Qu’est-ce qu’il me raconte avec ses américains ? je suis mal, j’ai froid, mais pourquoi je suis sous une couvrante sur un brancard dans cette ambul………. > > La gentille interne de l’hôpital américain à Neuilly me dit que je suis un vrai douillet, c’est la première fois qu’elle voit quelqu’un pas très bien anesthésié faire des bonds comme çà. Elle va pas finir son travail de cousette sur les 40 cm restants. Mes vétos ? Ah je sais pas, on vous a amené ici après que vous soyez passé “sous le métro”, z’avez eu de la chance. Tine un peu inquiète quand vers 22 h un copain de véto lui a demandé si j’avais un probe, elle me croyait en cours puis comme d’hab en train de faire passer les “colles” à mes étudiantes vétérinaires. Mais c’est vrai qu’un tel coup de téléphone qui vous réveille dans votre premier sommeil. > > J’oubliais, c’était 15 ans avant l’invention des portables. > > voilà, voilà. Il me reste la cicatrice très esthétique, mais bon tout le monde il peut pas se targuer d’être passé sous le métro. Ca tire un peu quand il y a de l’orage. »

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Le dessin est de Marius, je vous mets son lien : http://levraimariusse.unblog.fr/

Une histoire qui aurait pu tourner au drame. Mais malheureusement il y a encore beaucoup de personnes qui tombent sur les rails ou qu’ils leur arrivent ce genre de mésaventure dramatique. Je remercie  Mariuss  pour nous avoir livré ce texte.

 

 


15 commentaires

1 2
  1. cmarie75 dit :

    je me souviende bien moi pas Z’encore Alzheimer ( comme ma mère ) ,rectification :
    dans mon jeune temps les métros étaient bleu beurk au début et à la fin , au milieu un wagon jaune pisseux qui était pour les nantis c’est à dire première classe qui était autorisé pour les ploucs anvant 9h et après 19h30.
    Bonne fin d’aprème et bisous de marie à Mariuss.

  2. booguie dit :

    une belle frayeur non!
    et tout ce qu’il retiens c’est ces vétos lol l’est fou ce marius lol

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Professeur Jill_Patrice Cassuto:

  3. patandco dit :

    Hé ben Marius qui joue les Bébel mais la cascade s’est terminé à l’hosto !
    Pov’ Marius ! tu as eu chaud !

    Dernière publication sur En tout coeur, tout honneur ! : Patricia MENN au Salon du livre d'Avrillé 27 novembre 2016

  4. Avatara dit :

    Géniallissime !!!!!!!!!!!!!

  5. http://essaydone.com/ dit :

    I think this article is very interesting. Please continue to write!

1 2

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...