Des rires aux larmes, des cris aux coups …. 2ème partie.

Péripétie un jour de grève au printemps….

Avant de vous raconter mon anecdote il faut que vous lisiez ceci.

Les odeurs dans le métro un jour de grève…Ha ! Ha ! vite les sels de réanimation, vous risquez d’en voir besoin…

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Vous avez de tout, et le summum quand vous avez un odorat bien développé vous reconnaissez sans problème :

- ceux qui sentent la transpiration à 10 mètres

- ceux qui sentent des pieds

- ceux qui ont des flatulences très odorantes

- ceux qui rotent

- ceux qui ne se lavent pas souvent

- ceux qui ont une haleine fétide

- ceux qui sentent le tabac froid

- ceux qui sentent le graillon

- ceux qui sentent la vinasse

- ceux qui sentent l’urine ou le caca

- l’odeur des parfums qui se mélange, du DIOR à l’eau de Cologne

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Le mélange de ces odeurs s’image de la façon suivante, d’œufs pourris, de camembert bien fait, genre Munster, de caca de chien, d’urinoir, de toilettes sur les airs de repos, de poubelles, d’égouts…Libre cours à votre imagination.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Et puis vous avez aussi :

- ceux qui ont les cheveux bien gras en forment de baguettes de tambour

- ceux qui ont des vêtements souillés de crasses

- ceux qui transpirent à grosse goutte

- ceux qui mangent un kebab frite

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

Quelle caricature, quel tableau je vous dépeins là tout ça pour vous raconter ce qui m’est arrivée un jour de grève.

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

« Me voici propulsée dans un wagon par le restant du troupeau qui poussent mais poussent à vous couper la respiration. Ce jour là j’avais revêtu un tee-shirt en V manche courte et pantalon, because jour de grève petite tenue de rigueur. Mon décolleté était très raisonnable. Et là dans un mouvement brusque de rotation sur moi-même, pour essayer de me trouver une poche d’oxygène, je me retrouve face à face avec un clochard…..Impossible de bouger ou de prendre la fuite…Il est là planté devant moi, en plus les voyageurs continuant de pousser pour rentrer dans le wagon « le clochard » s’est retrouvé coincé contre moi….Et oui étant plus petit que moi il avait son nez collé contre ma poitrine….Imaginez la scène un moment, imaginez-vous à ma place…Non seulement j’avais toutes les odeurs décrites ci-dessus sous le nez mais en plus je n’avais aucune possibilité de me pousser ou t’échapper à ce moment d’intimité qu’il appréciait à sa juste mesure. Il était hilare, vous savez des yeux remplis de bonheur, de joie, de délectation, l’œil concupiscent…et moi je devenais livide à chaque seconde qui passait, j’avais des hauts de cœur, je transpirais à grosse goutte de rage de ne pouvoir faire aucun mouvement d’expulsion. Le pire c’est que les gens à côté de moi se marraient en douce et moi j’avais les yeux qui se révulsaient car où poser mes yeux à part sur son crâne bien gras…J’ai pas osé regarder s’il y avait des « totos »…De plus il avait un sac qui devait contenir toute sa fortune qui s’écrasait contre mes jambes…L’horreur … J’étais enchaînée à lui, j’étais à sa merci…Quand au bout d’un certain temps, une éternité, nous sommes arrivés à la station de RER, je me suis transformée en une tornade, je crois que c’est bien la première fois que j’ai bousculé tout le monde comme une folle, je suis sortie du wagon en poussant un gros soupir de soulagement…..Je peux vous dire qu’en arrivant chez moi, toutes mes affaires sont passées à la machine à laver et j’ai dû rester sous la douche plus de temps que prévu ».

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Maintenant les jours de grèves j’y vais en voiture en me levant bien avant le chant du coq ou alors je prends mon vélo. ….Les joies des transports en commun.

A suivre…..Encore à raconter et toujours de l’authentique..

 


45 commentaires

1 3 4 5
  1. entertainment dit :

    I know this if off topic but I’m looking into starting my own weblog and was curious what all is required to get setup? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very web savvy so I’m not 100% positive. Any recommendations or advice would be greatly appreciated. Thank you

  2. outdoor patio dit :

    wonderful points altogether, you just gained a brand new reader. What would you recommend about your submit that you just made a few days in the past? Any positive?

  3. lindaseway dit :

    Good post. I certainly love this website. Continue the good work!

  4. Group student fucking in the cottage dit :

    An impressive share, I just now given this onto a colleague who was basically carrying out a small analysis during this. And that he the fact is bought me breakfast since I discovered it for him.. smile. So ok, i’ll reword that: Thnx for any treat! But yeah Thnkx for spending enough time go over this, Personally i think strongly about it and enjoy reading on this topic. If it’s possible, as you become expertise, would you mind updating your website with a good deal a lot more details? It actually is very of excellent assist for me. Huge thumb up just for this text!

  5. my girl fund dit :

    shared between the twenty lucky winners so you are really lucky to become among

1 3 4 5

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...