La tendresse

Hebergement d'images

La tendresse peut se concrétiser par le langage gestuel et verbal pour manifester son attachement mais aussi pour monter son affection, son adoration, son amitié et surtout son amour. La tendresse se diffuse et donne sans restriction sur un enfant, un être, un animal, elle est amicale ou se transforme pour devenir amoureuse.
La tendresse s’est aussi de la douceur par un regard attendrissant, un geste affectueux, un baiser câlin, elle procure une satisfaction, et elle éveille un sentiment de prévenance dans l’action de l’accomplissement de l’ensemble de ces actions sur un être.

Et pourtant la tendresse n’a pas toujours été de mise au cours de l’évolution humaine. De nos jours l’envie de « tendresse » s’apparente à un besoin réel. Le mot « tendresse » vient de « tendre » et l’on peut attendrir un cœur de pierre en cœur de chair, et dans ce cas celui-ci devient vulnérable.
Éprouver de la tendresse pour quelqu’un peut se transformer en « amour ». L’être aimé prend forme en corps et en chair, et devenir fragile. Cette intimité peut se révéler au cours du temps et laisser place à un désir charnel sans équivoque, l’autre devient chair et cher (e) en même temps.
La tendresse gestuelle à une toute autre dimension par rapport à la parole. Au-delà des mots, l’émotion est à mi-chemin entre sensation et sentiment, et là peut importe ce qui est dit ou fait, la présence de l’autre devient nécessaire tous les jours.
A contrario, la quête de « tendresse » est apparentée aussi à une quête de « soi ». Une quête de reconnaissance, une confirmation de sa valeur et un sentiment de sécurité affective. C’est un désir bien légitime pour l’être humain mais si ce désir devient excessif il peut aussi révéler un certain malaise affectif ou un manque d’immaturité.
 

 

Hebergement d'images

(Extrait de l’article paru dans la Revue Alliance N° 91 : La tendresse Docteur en théologie. Directeur de l’institut des Sciences de la Famille de Lyon.)

Différente de l’amour et du désir, se rapprochant de l’affection, la tendresse est une qualité de l’attention qui s’offre, se propose, sans jamais contraindre, qui peut donc se mettre en réserve, en attente, sans se refermer, sans se bloquer à jamais. La tendresse se vit, s’éprouve, permet de recevoir et de donner. C’est une sensation fragile, une émotion imprévisible, quelque chose de secret et fugace faisant participer l’ensemble des sens. Elle transparaît par les gestes, le toucher, la douceur, la délicatesse, l’attention, le regard, la voix, le respect. La tendresse permet de créer une relation d’affection. Joliment dit…..

« Les philosophes, les psychiatres et des psychothérapeutes proclament haut et fort le besoin urgent d’introduire davantage de « tendresse » dans les relations entre les gens ».

Hebergement d'images

 

Je les approuve, la tendresse peut se manifester par tellement d’action concrète et qui ne coûte pas cher, rien qu’un sourire peut illuminer un regard, alors pourquoi s’en priver.

La tendresse de « Daniel GUICHARD »

Image de prévisualisation YouTube

 


22 commentaires

  1. devousamoi dit :

    un beau moment de tendresse
    ah si le monde était tendre et doux , qu’il ferait bon vivre !
    merci pour ta visite chez moi ,
    je te souhaite tout plein de bonheur , et de belles rencontres grâce à ton blog
    je repasserais !
    bravo c’est un très bon début

    Dernière publication sur pause-café : S'amuser à bien articuler ( bis)

  2. lenaik dit :

    Bonjour
    J’ai vu le mot tendresse, il ya de la tendresse dans tout il suffit de savoir la trouver, dommage que la terre ne soit pas que tendresse,
    Bonne journée jeune demoiselle,
    bisous
    Hélène

    Dernière publication sur Au fil des jours... : Blog au repos

  3. Oui Hélène dommage que l’être humain ne fasse pas une plus grande place pour la tendresse. Bonne journée. Bises. Tendresse

  4. laurearnoux dit :

    Oh que cela est bien vrai je n’ ai pas pris le temps d’ introduire tous ces articles qui proviennent de professionnels en psycho mais il est vrai que de jours en jours je prends conscience de la soufrance de l’ humain la différence entre l’ homme et la femme est que: la femme va le dire , réclamer de la tendresse par les mots, les gestes!
    l’ homme lui semble confondre tendresse et amour sexuel!
    alors les êtres ne se comprennent plus comme dirais diane tellSi j’ étais un homme je serais romantique:
    qu’ en pense tu?
    lorette ou larpp

  5. PATRICIA dit :

    merci beaucoup pour vos définitions si suffisantes pour ma compréhension.

  6. bonsoir

    j’aime la tendresse de Daniel Guichard
    même si la forme est peu vieillote
    moi, je m’y retrouve
    a
    Jacky

    Dernière publication sur Poèmes à la Carte : BRILLANCE ET LUMIERE

  7. nataya63 dit :

    bonsoir,

    Je vous remercie du passage sur mon blog, bien maigre il est vrai.
    Vous débordez de tant de sentiments qui sont miens aussi, on ne peut que vous aimer
    Bonne soirée

  8. junior bridesmaid dresses dit :

    Wow! This information was truly valuable to me. Ill be coming back to your blog.

  9. yves mulondani dit :

    voila un médicament que le monde manque que vous possédez. merci pour vos sages conseils

  10. promstreet dit :

    J’ai vu le mot tendresse, il ya de la tendresse dans tout il suffit de savoir la trouver, dommage que la terre ne soit pas que tendresse.

1 2 3

Répondre

CENTRE-BRETAGNE : KERPERT, ... |
Un peu de tout |
PAZIOLS corbières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Essai de philosophie
| mesarticlesavendre
| CAP 2002 Français, Histoire...